icon-arrow-down icon icon-arrow-fill-down icon icon-arrow-next icon icon-arrow-prev icon icon-tag-close icon

Sommeil et Repos

8 astuces pour aider bébé à mieux dormir

Faites faire de beaux rêves à votre bébé grâce à ces conseils d’experts

Ah, les premières nuits passées avec votre bébé à la maison. Une période aussi merveilleuse que... fatigante. Pour vous aider à accompagner bébé dans la conquête d’un sommeil long et apaisé, voici quelques conseils qui pourront vous faciliter considérablement la vie.

1. Devenez l’horloge biologique de votre bébé. “La mélatonine, l'hormone du sommeil, n'est pas parfaitement produite par les nourrissons avant qu’ils aient atteint entre 9 et 12 semaines. Cela veut dire qu’ils ne sont pas vraiment “réglés” avant”, explique l’experte du sommeil Kim West. Pour accélérer ce processus, elle recommande d’exposer le nouveau-né à beaucoup de lumière pendant la journée et de le réveiller pour le nourrir si sa sieste dépasse une durée de trois heures.

2. Eteignez la lumière.. Pour aider bébé à comprendre qu’il faut dormir la nuit, gardez une luminosité minimale pendant les repas nocturnes et restez dans la chambre. Les stores occultants peuvent également prolonger le sommeil matinal.

3. Limitez les changements de couche. Changer une couche humide réveille inévitablement les bébés. A moins que la couche ne soit pas vraiment pleine où qu’il y ait un problème lié à une grosse commission, Kim West suggère de ne rien faire. Privilégiez plutôt une couche-culotte absorbante pour la nuit et appliquez une couche de crème protectrice à l'heure du coucher pour vous assurer que la peau de votre enfant ne soit pas soumise à trop d'humidité.

4. Essayez les repas nocturnes. En réveillant bébé pour un dernier repas avant d’aller vous coucher, vous êtes sûr de le rassasier - et d’offrir un peu de sommeil en plus à toute la famille. Essayez d’abord pendant trois jours et observez si cela aide votre bébé à dormir plus longtemps.

5. Ne vous précipitez pas au moindre bruit. Comme le rappelle Heather Turgeon, co-auteure de The Happy Sleeper, tous les bébés bougent, gigotent et grognent, c’est dans leur nature. Attendez de voir si votre bébé se calme tout seul avant de conclure qu’il réclame un nouveau repas.

6. Faites du bruit (blanc). Ce n’est pas chose aisée pour un bébé de passer sans transition de l’environnement bruyant du ventre au silence complet de la nuit, souligne Kim West. Le son d’un ventilateur ou une musique apaisante sont autant de bruits blancs qui peuvent devenir un signal associé au sommeil (et camoufler le bruit que vous faites en partant sur la pointe des pieds après avoir mis bébé au lit).

7. N’attendez pas que votre bébé dorme pour le mettre au lit. Si vous attendez qu’il soit endormi pour le déposer dans son berceau, cela va être plus compliqué pour lui d’apprendre à se calmer quand il se réveille, explique Heather Turgeon. Les habitudes (même si elles consistent simplement en un bain, un repas ou une berceuse) peuvent aider à apaiser les bébés avant de les coucher.

8. Ne négligez pas les siestes. Les parents favorisent souvent des habitudes de sommeil régulières à l’heure du coucher mais n’ont pas toujours cette rigueur au moment de la sieste. N’oubliez pas que plus votre bébé a de chances de rentrer dans une routine apaisante, plus il va apprendre vite à s’endormir - et à rester endormi.