Informations importantes sur le rappel

icon-arrow-down icon icon-arrow-fill-down icon icon-arrow-next icon icon-arrow-prev icon icon-tag-close icon

Tout sur la grossesse

Jusqu'à quand puis-je avoir un enfant ?

À mesure qu'une femme prend de l'âge, sa fertilité décroît et ses chances de tomber enceinte diminuent.

PARTAGER

La décision d'avoir un enfant (ou un nouvel enfant) n'est pas simple à prendre. S'il faut prendre en compte de nombreux facteurs comme les moyens financiers du couple, la solidité de leur relation, il faut également tenir compte des lois de la nature.

Mais ne vous inquiétez pas, cela ne signifie pas que vous devez vous presser. Contrairement aux idées reçues, les femmes âgées de 30 à 34 ans sont aussi fertiles que les femmes approchant la trentaine, selon une étude de 2004 publiée dans Obstetrics and Gynecology. La baisse de fertilité commence aux alentours de 35 ans ; une autre étude réalisée en 2013 montre que 72 % des femmes âgées entre 35 et 40 ans étaient tombées enceintes pendant la première année, contre 87 % des jeunes trentenaires.

Cependant, après 40 ans, la fertilité chute et les chances de concevoir dans un délai d'un mois sont inférieures à 5 %, selon l'American Society of Reproductive Medicine (ASRM). Pour mettre toutes les chances de votre côté, voici ce que vous devez savoir :

Soyez prévoyante. Comme l'explique le docteur Francisco Arredondo, endocrinologue de la reproduction à San Antonio (Texas), il y a une différence de taille entre une trentenaire souhaitant avoir un seul enfant et une femme du même âge qui aimerait en avoir cinq. Si vous rêvez d'une famille nombreuse, mieux vaut ne pas trop tarder.

Maintenez un poids sain. Les femmes dont l'IMC est trop bas ou trop élevé représentent 12 % des cas d'infertilité, selon l'ASRM. La graisse corporelle est une source d'œstrogènes, et des variations trop importantes peuvent dérégler votre cycle. Pour augmenter vos chances de concevoir, optez pour une alimentation et un mode de vie sains.

Dites adieu à la cigarette. Hommes et femmes confondus, les fumeurs ont un taux d'infertilité deux fois supérieur aux non-fumeurs. Arrêtez de fumer et demandez à votre partenaire de faire de même.

Protégez-vous. Les lésions causées par les MST sont une autre cause majeure d'infertilité. N'oubliez-pas de vous protéger et demandez un traitement si nécessaire.

Préoccupez-vous de la santé de votre conjoint. « Il faut être deux pour faire un enfant » explique le docteur Arredondo, qui souligne que 40 % des cas d'infertilité sont attribués à l'homme. Si vous avez du mal à concevoir, prenez tous les deux rendez-vous chez votre médecin.

Ne vous inquiétez pas. « Une fois passé le cap des 30 ans, certaines patientes ont peur qu'il soit trop tard » explique le docteur Jane Frederick, gynécologue et spécialiste de la fécondité à Orange County (Californie). « Heureusement, plusieurs options s'offrent aux femmes qui souhaitent maximiser leurs chances de procréer, comme notamment la congélation d'ovocytes. » Pour les femmes ayant du mal à concevoir, la FIV est également une possibilité.

Informez-vous. Même si vous avez eu un enfant, il n'est pas garanti que votre deuxième grossesse sera instantanée, explique le docteur Frederick. « L'infertilité secondaire concerne plus d'un million de couples. Les deux partenaires doivent impérativement passer un examen complet dès qu'ils ont l'impression d'avoir du mal à concevoir. »