icon-arrow-down icon icon-arrow-fill-down icon icon-arrow-next icon icon-arrow-prev icon icon-tag-close icon

Santé et sécurité

Combien mesurera mon enfant ?

La taille des parents, la nutrition et la santé sont tous des facteurs déterminants

PARTAGER
Même in utero, il est difficile de ne pas se demander à quoi ressembleravotre bébé quand il sera grand. Aura-t-il les yeux bleus ou marron ? Les cheveux raides ou frisés ? Et combienmesurera-t-il à l'âge adulte ? Voici ce qu'en pensent les docteurs :
 
Appuyez-vous sur la génétique. Il n'existe aucun moyenpermettant de déterminer exactement la taille de votre enfant à l'âge adulte, mais la génétique joue unrôle majeur. « Les chihuahuas font des petits chiots et les danois en ont de très grands, et la mêmerègle s'applique aux Hommes », explique Alan Rogol, docteur en médecine et professeur émérite enpédiatrie à l'université de Virginie, expert dans la croissance et l'adolescence et ancien vice-président del'Endocrine Society aux États-Unis. « Les parents de grande taille ont tendance à avoir des enfants plus grandsque la moyenne, tandis que les parents de petite taille ont tendance à avoir des enfants plus petits que la moyenne. »En plus de la génétique, les facteurs pouvant influer sur la taille d'un enfant incluent la nutrition, la santégénérale, les hormones et l'âge du début de la puberté (si un enfant atteint la puberté trois ouquatre ans avant la moyenne, il pourra être moins grand).

Faites une estimation. Les docteurs peuvent recourir à deuxformules pour faire une prédiction très approximative : La première est la taille cible parentale, basée surla taille des parents. Elle se calcule en faisant l'addition de la taille du père avec celle de la mère, àlaquelle on ajoute 13 cm s'il s'agit d'un garçon ou soustrait 13 cm s'il s'agit d'une fille. Le total obtenu est ensuitedivisé par deux pour obtenir une taille approximative. L'autre formule consiste à regarder où se situe votreenfant sur sa courbe de croissance à l'âge de deux ans. Il se situera probablement sur le même point de la courbeà l'âge adulte, tant qu'il n'aura pas subi de maladie grave ou absorbé des inhibiteurs de croissance. Donc, s'ilse situe sur le 50e percentile à deux ans, il sera sur le 50e percentile à l'âge adulte.

Cependant, il convient de faire une mise en garde importante : La marge d'erreur des deux formules peut s'élever à 10cm dans les deux directions. Et tandis que 95 % se trouveront dans cette fourchette approximative de 20 cm, il s'agit bienlà de 20 cm ! Donc, si ces formules prédisent une taille de 1,80 m pour votre fils, cela signifie qu'il devrait mesurerentre 1,67 m et 1,85 m. Une fourchette aussi vaste est un bien piètre indicateur, déclare le Dr. Rogol. 
 
Gardez un œil sur les courbes de croissance.  De l'avis desexperts, à moins qu'un enfant soit anormalement petit, tant qu'il suit sa courbe de croissance et qu'il est en bonnesanté, les parents doivent essayer de ne pas s'inquiéter.  « Surveillez les signaux, en particulier si lacourbe de croissance d'un enfant tombe en-deçà du 3e percentile ou si l'enfant accuse un retard de croissance,c'est-à-dire en cas de décrochage important de la courbe de croissance », poursuit le Dr. Rogol. « Donc, siquelqu'un était sur le 40e percentile pendant plusieurs années, puis se met à descendre à 10, c'estpréoccupant. » Une forte augmentation de la taille d'un enfant peut également être source depréoccupation, car il peut s'agir d'un signe de puberté précoce. En cas d'inquiétude, parlez à votrepédiatre qui pourra examiner la courbe de croissance de votre enfant et, le cas échéant, vous faire consulter unspécialiste. 

Ces suggestions sont communiquées à titre purement indicatif. Nous vous recommandons de consulter votremédecin.