À propos du développement du langage
Par Dr Bettye M. Caldwell
You’re probably familiar with the game “20 Questions,” right? Rien que cette année, des parents m'ont posé plus de 20 questions différentes sur le langage et son développement. C'est pourquoi le titre "20 réponses sur le développement du langage" me semble approprié pour cet article qui répond à leurs questions et inquiétudes.

Dans un autre article que j'ai récemment écrit pour le site, je rassure les parents dont les enfants parlent un peu plus tard que prévu, leur rappelant que chaque enfant atteint les différentes étapes de développement du langage à son moment. L'âge "moyen" n'est pas une vérité absolue.

Dans cet article, je vous propose 20 moyens de faciliter le développement du langage de votre enfant. Pour ce faire, j'ai adapté une présentation que mon amie et collègue, le Dr. Alice Honig de l'université de Syracuse, et moi-même avons réalisé lors d'une conférence de l'Association Nationale pour l'Éducation des Jeunes Enfants quelques années auparavant. Vous trouverez des conseils adressés aux enseignants mais ils sont encore plus importants pour les parents. Ces conseils valent que votre enfant soit plus lent, dans la moyenne ou en avance dans le développement de son langage.

Maintenant, voyons ces 20 réponses.

1) Répondez à un son par un son et à un mot par un mot. Quand bébé prononce du charabia, répondez-lui en charabia. Agissez parfois comme si vous saviez exactement ce que ces sons signifient : "Oh, tu veux sortir de ton lit n'est-ce pas ?" Et d'autres fois, répondez-lui par des sons rigolos.

2) Trouvez du temps pour vous asseoir et discuter avec bébé tous les jours. Prendre soin de bébé exige tellement de temps qu'il peut être difficile de trouver du temps supplémentaire pour "parler". En plus, certains parents se sentent stupides en parlant à bébé. Mais il s'agit d'un type d'interaction extrêmement important. Placez bébé de sorte que son visage soit prêt du votre et discutez de tout ce qui vous traverse l'esprit. Et laissez-lui l'occasion de "répondre".

3) Parlez distinctement. La plupart d'entre nous n'articulent pas clairement. De plus, nous avons tendance à avoir autour de nous des tas d'objets faisant du bruit (lave-vaisselle, télévision, radio, téléphone). Trop de bruits freinent le développement du langage de bébé.

4) Reliez mots et actions. Utilisez des gestes lorsque vous parlez à votre enfant. Et reliez ces actions aux mots. "Je vais te chercher des biscuits dans le placard" (montrez le placard du doigt).

5) Nommez les objets et les actions pour bébé. Un parent a parfois besoin d'être comme un journaliste racontant un scoop. Décrivez les gestes de votre routine quotidienne. "Je vais ranger ces vêtements et ensuite, nous irons au magasin." Insistez sur les mots clé.

6) Aidez votre enfant à communiquer par les gestes. Jouez à des jeux simples comme "faire coucou" ou des comptines rigolotes lorsque bébé peut rester assis en face de vous. Avec un enfant un peu plus grand, jouez en faisant semblant d'effectuer des gestes. Lorsque vous sentez que bébé est réceptif, chantez-lui une comptine en mimant les gestes, "Ainsi font, font, font les petites marionnettes" par exemple. Entre parenthèses, certains spécialistes du langage pensent que les très jeunes enfants devraient apprendre le langage des signes. C'est une idée très intéressante.

7) Adaptez votre langage à celui de votre enfant lorsque vous lui parlez. Cela ne signifie pas que vous devez sans cesse parler comme bébé ou n'utiliser que des phrases courtes. Mais si bébé commence par donner un surnom à quelque chose, utilisez ce surnom de temps à autre. Mais utilisez toujours un langage simple et correct, il est important pour un jeune enfant de toujours entendre un discours adulte clair.

8) Dans la conversation, aidez bébé à apprendre à réfléchir. Dites lui des choses qui l'amènent à réfléchir ou qui font appel à des souvenirs. "Où as-tu laissé ta veste ?" "Nous allons nous promener dehors avant le déjeuner. Mets ton manteau." De telles affirmations aident à renforcer la mémoire de bébé et à expliquer la succession des activités dans le temps.

9) Les verbes, muscles du langage. On croit facilement que si notre enfant apprend assez de noms communs, il connaîtra assez de mots. Mais la complexité du langage requiert l'utilisation de verbes. Si vous dites "Nous allons nous promener maintenant", insistez sur "allons" et "promener".

10) À partir de 12 mois, posez-lui beaucoup de questions. Rien n'engage autant la réflexion qu'une question. Votre enfant ne peut pas répondre à une question sans réfléchir à ce qu'il va dire. Alors qu'il grandit et parle mieux, répondez à ces questions par une question. Assurez-vous que vos questions aient plusieurs réponses possibles et n'exigez pas une seule réponse définitive. Par exemple, lorsque vous lisez un livre, marquez une pause et demandez "Que va faire la petite fille à ton avis ?"

11) Apprenez à votre enfant à écouter attentivement et à être observateur. Montrez-lui des points de vue intéressants lorsque vous êtes en voiture. Ne laissez pas votre enfant écouter des cassettes ou la radio en permanence. Encouragez-le à écouter des cassettes seulement lorsqu'il est prêt à bien écouter.

12) Faites attention à ce que le langage utilisé soit joyeux et positif. Certains enfants entendent des mots plutôt négatifs : "Tais-toi." "Descends de là." "Ne tape pas ton frère." Si une grande partie des mots qui lui sont adressés sont négatifs, ne vous attendez pas à ce qu'il ait envie de parler.

13) Apprenez-lui à exprimer ses sentiments et apprenez-lui les mots qui décrivent ses sentiments. "Es-tu triste aujourd'hui ?" "Je pense que tu as très faim." "Cela me rend heureuse que tu partages tes jouets avec ta sœur." Avoir les mots pour décrire ses sentiments aide votre enfant à les comprendre et à les contrôler.

14) Soyez patient lorsque bébé essaie de vous dire quelque chose et qu'il éprouve des difficultés. Parfois, les jeunes enfants cherchent leurs mots et ont du mal à formuler leurs pensées. Beaucoup d'enfants (particulièrement les garçons) répèteront les lettres, les syllabes ou les mots en essayant de formuler leur phrase. Penchez-vous pour être à son niveau et attendez patiemment que la phrase sorte. Peu importe ce que vous faites, résistez à la tentation de lui dire "Doucement et arrête de répéter tes mots."

15) Lisez, lisez, lisez avec votre enfant. Ne laissez pas passer un jour sans lire au moins un livre avec bébé, de préférence deux ou trois. Faites des visites à la librairie un rituel familial. Laissez bébé montrer des images lorsque vous prononcez certains mots. "Montre-moi le chien."

16) Aidez votre enfant à voir le lien entre l'oral et l'écrit. Ce conseil est évidemment lié au précédent. Alors que bébé grandit, montrez-lui les mots clé. Racontez-lui l'histoire de son livre préféré et dites-lui "Si je lis les mots écrits dans le livre, l'histoire sera un peu différente à chaque fois."

17) Apprenez-lui des mots qui complimentent, qui sont amicaux ou approbatifs. Y a-t-il une expression plus importante dans le langage que "merci" ? Peut-être "s'il vous plaît". Ces deux expressions peuvent être apprises de bonne heure, et elles doivent être utilisées régulièrement aussi bien par vous que par votre enfant.

18) Encouragez la mémorisation simple. Depuis des siècles, les enfants apprécient les poèmes simples et les comptines. Aidez bébé à en apprendre quelques unes. Et aidez-le à apprendre son prénom ainsi que ceux des membres de sa famille. Vers ses cinq ans, apprenez à votre enfant son adresse et son numéro de téléphone.

19) N'oubliez pas les chansons. Chantez (et mimez) ses chansons préférées aussi souvent que possible. Si cela ne le gêne pas, laissez-le chanter des chansons devant la famille ou des amis.

20) Écoutez votre enfant. J'ai bouclé la boucle avec cette recommandation, puisqu'elle découle du premier conseil qui encourage de répondre à toutes les vocalises de bébé. Vous ne pouvez pas répondre si vous n'écoutez pas. Les enfants ne parlent pas si personne ne les écoute.

Ces 20 conseils sont une façon simplifiée de contribuer au développement du langage de votre enfant. Vous n'avez pas besoin de les retenir, mais il serait bien de les relire de temps à autre, à l'instar de votre enfant qui ne réussit pas tout du premier coup et a besoin de répéter. Ces conseils vous fournissent une structure pour aider votre enfant à prendre conscience de son humanité : la capacité de communiquer efficacement avec les gens de son environnement. Et vous avez un important rôle à jouer dans ce processus.