Développement physique et éveil
Par Dr. Bettye M. Caldwell
Nombre de bébés apprennent à ramper en même temps qu'ils apprennent à s'asseoir seuls. Cependant, ramper demande plus de temps pour être maîtrisé que s'asseoir sans aide. À six mois, attendez-vous ce que bébé s'assied pendant une seconde et que l'équilibre arrive plus tard. Aussi, vous remarquerez certainement que bébé sait se mettre en position pour ramper mais ne sait pas comment procéder ensuite. Bien que "ramper" signifie que bébé avance sur ses mains et ses genoux, beaucoup de bébés utilisent d'autres mouvements pour les aider à avancer. Rouler, glisser, avancer sur les fesses (quand il est assis, bébé pousse en s'aidant d'une main), tirer sur ses coudes sont toutes les manœuvres utilisées à la place du "ramper" habituel, donc ne soyez pas surpris de voir ces gestes. Certains bébés apprennent à ramper normalement puis réalisent qu'ils peuvent aller plus vite en s'aidant de leurs mains et de leurs pieds.

Si un objet est hors de portée pour un bébé de six mois, vous le verrez peut-être pousser sur ses genoux, se lever avec ses mains et réussir à soulever son ventre du sol. Pour le moment, bébé est en position "ramper" mais il a besoin d'encouragement pour enfin ajouter le mouvement d'avancée à l'assemble. D'ici le neuvième mois, les "rampeurs" précoces commencent à faire de réels progrès : bien que ce soit souvent à reculons, loin de l'objet qu'ils essaient d'atteindre. Le contrôle de la partie supérieure du corps est plus développé que le contrôle des jambes, un bébé a donc tendance à pousser plus fort sur ses mains et ses bras que sur ses genoux ce qui l'entraîne vers l'arrière. Il ne faut pas s'inquiéter (rassurez aussi bébé), il ne s'agit que d'une courte phase.

Lorsqu'il s'agit de résoudre un problème, le plus grand avantage de bébé vient du développement de sa motricité globale et fine au cours de sa première année, lui facilitant nombre de ses activités. Empiler deux cubes semblera difficile à votre architecte en herbe et quelques semaines plus tard, il saura en empiler trois.

Lorsque bébé commence à se concentrer sur ses muscles inférieurs (autour de 10-12 mois), placez ses jouets préférés sur le canapé pour l'inciter à se mettre debout et à les atteindre. Cela renforce l'équilibre et la tonicité des muscles des jambes nécessaires pour se tenir debout, signe précurseur de la marche. Une fois que bébé résout ses problèmes de maintien et d'équilibre, et comment mettre un pied devant l'autre, regardez son sourire de contentement : bébé est maintenant prêt à marcher. Qui pensait que tout arriverait aussi vite ? Une fois cette étape atteinte, vous savez que le développement physique de votre enfant s'est bien déroulé. Voici un accomplissement dont vous pouvez être fière !